Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est l’un des troubles neurocomportementaux les plus communs. Il est généralement diagnostiqué durant l’enfance et persiste à l’âge adulte. Le TDAH est un trouble chronique susceptible d’handicaper de nombreuses facettes du quotidien, qu’elles soient domestiques, scolaires, professionnelles ou relationnelles. Afin d’éviter de poser des diagnostiques erronés quant aux personnes ne présentant que des problèmes isolés, le TDAH n’est envisagé qu’à partir d’au moins 6 symptômes d’inattention ou d’hyperactivité. En outre, ces symptômes doivent être présents depuis un minimum de 6 mois à un degré considéré comme inapproprié pour l’âge de la personne. adhd1.jpg

Il en existe trois sous-types primaires :

TDAH – Type inattention

  • Ne parvient pas à prêter attention aux détails ou fait des fautes d’inattention ;
  • A du mal à rester attentif ;
  • Ne semble pas écouter
  • A du mal à suivre des instructions ;
  • A du mal à s’organiser ;
  • Evite ou n’aime pas les tâches nécessitant un effort mental soutenu ;
  • Perd des affaires ;
  • Est facilement distrait ;
  • Est distrait au quotidien.

 

TDAH – Type hyperactif

  • Remue les mains ou les pieds ou gigote sur sa chaise ;
  • A du mal à rester assis ;
  • Cours partout ou grimpe à tout ce qu’il peut ;
  • A du mal à se mettre à quelque chose calmement ;
  • Se conduit comme s’il fonctionnait sur piles ;
  • Parle énormément ;
  • Lance les réponses avant même que les questions ne soient terminées ;
  • A du mal à attendre son tour ou à attendre tout court ;
  • Interrompt les autres ou marche sur leurs plates-bandes.

 

TDAH – Type combiné

  • L’individu présente à la fois les symptômes de l’inattention et de l’hyperactivité.

adhd2.jpg

Un traitement multimodal est le traitement le plus efficace pour les enfants et les adolescents ayant un TDAH. Cette approche comprend une diversité d’éléments fonctionnant ensemble et s’alimentant mutuellement. Ces interventions ou « modes » de traitement divers se renforcent et donnent les meilleurs résultats chez les enfants et adolescents présentant un TDAH. Le traitement multimodal inclut les éléments suivants :

  • Education des parents et des enfants à propos du diagnostic et du traitement
  • Techniques de gestion spécifique du comportement
  • Médication stimulante
  • Programme éducatif et soutien appropriés

 

Il serait incorrect de penser qu’une intervention en tant que telle suffit. Bien qu’un enfant puisse être plus réceptif qu’un autre à une intervention, cela ne devrait pas être considéré comme une condition suffisante.

La thérapie par la réalité virtuelle peut se révéler très utile pour traiter le TDAH. La technologie de réalité virtuelle permet au patient de jouer un rôle dans une classe virtuelle dans laquelle plusieurs situations peuvent être « jouées », puis discutées. Le thérapeute travaille avec le patient pour améliorer sa concentration, ce qu’il fait en se concentrant sur des tâches précises tandis que le thérapeute introduit plusieurs distractions dans l’environnement. Le patient peut aussi interagir avec le professeur et ses camarades de classe, ce qui lui permet de développer ses compétences sociales et d’apprendre à rester concentré sur ses tâches.

adhd3.jpgComme le TDAH nécessite souvent un traitement multimodal, la thérapie par la réalité virtuelle se combine facilement avec d’autres thérapies afin d’offrir un plan d’intervention le plus complet et le plus efficace possible. L’enfant peut passer des tests d’attention incorporés dans le monde virtuel avant de commencer la thérapie. Le même test peut être réitéré pour évaluer précisément le progrès du traitement.

Pour plus d’informations ou pour fixer un rendez, appelez-nous au +32 2 880 6226.