Peur des aiguilles et du sang

needle1.jpg

La phobie des aiguilles est la peur extrême et le fait d’éviter les aiguilles destinées aux injections médicales. La phobie des aiguilles est considérée comme une phobie spécifique qui affecte plus de 10% de la population. Elle se caractérise par l’évitement des situations associées aux traitements médicaux, y compris les contrôles de santé de routine. Les conséquences de cet évitement peuvent être l’exacerbation de pathologies existantes, ou un diagnostic retardé de pathologies graves.

Le monde de réalité virtuelle (RV) pour la phobie des aiguilles donne la possibilité au patient de « s’entraîner » à se rendre chez le médecin, où il est mis dans des situations courantes comme recevoir une piqûre ou subir une prise de sang. Le patient est progressivement exposé à des expériences qui déclenchent de plus hauts niveaux d’anxiété, par étapes prudentes et contrôlées.

La thérapie par la RV se déroule dans l’enceinte sûre du bureau, sans véritables aiguilles ni sang, ce qui permet au patient de construire petit à petit ses capacités de gestion et sa confiance en lui. Il apprend des compétences de relaxation et de respiration, tandis qu’un contrôle physiologique permanent à toute étape de la thérapie permet de s’assurer qu’il ne devient pas trop anxieux. Le biofeedback en temps réel fournit au thérapeute toutes les données vitales du patient (rythme cardiaque, respiration, conductivité de la peau, température, électroencéphalogramme (EEG) et électrocardiogram (ECG)). La thérapie progresse au rythme du patient, au fur et à mesure de la diminution de son angoisse. Le casque de réalité augmentée est optionnel et équipé d'un capteur qui détecte les mouvements de tête du patient pendant qu'il se déplace dans le monde virtuel.

needle2.jpg

L’hôpital de la RV dans lequel la procédure de prise de sang a lieu est une imitation informatisée de la Scripps Clinic de San Diego. Se déplaçant à l’aide de la souris, le patient démarre cette séance d’exposition en franchissant la porte coulissante de l’entrée de la clinique virtuelle. Les utilisateurs peuvent se déplacer à leur propre rythme au sein de l’établissement. Une fois à l’intérieur, ils passent devant la réception et vont jusqu’à la salle où l’infirmière apparaît pour la prise de sang. Du point de vue de l’utilisateur, l’infirmière se tient devant lui et prend le sang dans son bras.

Pour plus d’informations ou pour fixer un rendez-vous, appelez-nous au +32 2 880 6226.